bianco1

Les spectacles qui m’inspirent

Parce qu’ils m’ont inspirée, émerveillée, chuchotée des idées, remplie le coeur et la tête. Parce qu’ils m’ont fait du bien, ils m’on fait y croire quand j’avais moins de courage. Parce qu’ils sont fous, magnifiquement travaillés, décousus, osés… Parce qu’ils m’ont offerts un ticket d’autorisation en mettant en scène des idées qui étaient encore sur papier.

J’avais envie de vous partager mes ‘nourritures de l’esprit’ (expression empruntée à une des personnes interviewées – post à venir) que j’Ai eu la chance de découvrir cette année. N’hésitez pas à me partager vos découvertes, je vous en serai très reconnaissante.

Attention, ceci n’est pas une liste exhaustive et l’ordre n’a pas de logique décroissante d’émerveillement.

BIANCO SU BIANCO – Daniele Finzi Pasca

Pour la tendresse, la légèreté, la douce tristesse, le clown, la beauté, l’accordéon, les ampoules, les ampoules, les ampoules. Pour l’enfant qu’ils portaient chacun en eux, pour l’urgence de raconter, pour la pédale loop, la magie, les tableaux sans transition.  »Entre la douceur et la nostalgie absurde »  » la fragilité des héros perdants »…

 

LE SOIR DES MONSTRES – Étienne Saglio

Pour la magie, la noirceur, la solitude partagée, le silence, la fragilité, le théâtre d’objets…


LE VOYAGE D’HIVER – compagnie Nord Nord Est

Pour l’hymne à la vie, à l’amour, pour l’absurdité, la beauté du geste, la poésie visuelle, la mise en scène en tableaux….

 

DREAMLAND – Théâtre Rude Ingénierie

Pour la féerie, la liberté de mouvement des spectateurs, l’amas d’objets en cabinets de curiosités, la folie, les projections, les possibles, l’ingéniosité…

 

CABARET GRAVEL – Frédérick Gravel

Pour la formule cabaret, la parole direct au public, la musique live, l’art contemporain et tout ce qu’on comprend pas, le magnifique duo de danse…

 

RAOUL – James Thierrée

(bon d’accord je triche c’était il y a longtemps mais c’était magnifique) Parce que c’est le meilleur show de ma vie, c’était tout simplement incroyable, pour tout un tas de raisons qui n’ont pas de mots et pour la performance, les émotions sans mots, le décor qui évolue, pour James Thierrée qui vole miraculeusement, pour la solitude et le désespoir partagé, pour ça et tout le reste…

KOALA – Jean-Félix Boutin

Parce que le doute était enfin invité à être sur scène. Pour les animaux en plastique, la folie …

 

ABÉCÉDAIRE DES MOT EN PERTE DE SENS

Pour la recherche, la sincérité, la force des mots et en particulier pour le texte de Madame Carole Fréchette qui définissait la beauté…

 

LES GRANDS-MERES MORTES

Pour le solo + musique live sur scène, pour les objets sur scène, pour la belle réussite de parler de la mort avec beauté, tragédie et simplicité…

 

SUNYA – Sinha Danse

Pour le parfait mélange de la projection, de la musique live et du mouvements, pour la légereté du corps, pour la recherche de l’individu dans la collectivité…

 

ICARO – Daniele Finzi Pasca

Oh… pour toutes les raisons que vous connaissez déjà… pour la tendresse, l’espoir, les anti-héros, la maladie, les sourires qui pensent nos fissures, pour la générosité, la simplicité, la beauté du clown…

MARCELO EVELIN / DEMOLITION

Pour l’expérience, pour la non-frontière avec le public, pour les traces laissés sur nos corps, pour la nudité maquillée, pour l’ancrage, pour avoir été bousculé, pour le présent…

No Comments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>