L’apologie du doute ou cours 101 sur le passage à l’action.

A l’heure où il est à la mode de se montrer comme un individu sûr de soi, avançant sur le bon chemin, assumant ses choix et ses désirs

(Un ton un peu professoral, ou peut-être plutôt marketing, un brin sceptique)
A l’heure où il est à la mode de se montrer comme un individu sûr de soi, avançant sur le bon chemin, assumant ses choix et ses désirs, je crois, je pense qu’il serait bénéfique, intéressant, indispensable, enfin peut-être tout simplement humain de partager, échanger, ouvrir, nos doutes. Simplement, oser, quand c’est le cas que ‘on ne sait pas’, que ‘on hésite’, que ‘on aimerait ça, et ça, et ça et … ça aussi’. Qu’on a pas envie de faire un choix. Parce que choisir c’est renoncer. Et qu’en renonçant on est plus tout à fait nous-même, mais peut-être plutôt une caricature de nous-même. Qui est peut-être plus facile pour les autres à étiqueter. Et pour nous-même. Parce que oui, c’est épuisant. Se demander sans cesse, dans un flux continu, ce qu’on pense vraiment, ce qu’on préfère, ce qu’on voudrait, ce qu’on ressent.

Je ne dis pas de douter tout le temps de tout.

De toute façon, je ne suis pas en train de donner des conseils. J’essaye juste de vous partager. Parce que quand je partage, je me sens faire un peu plus partie de ce monde. En partageant ce doute, j’ai l’impression de lutter un peu contre la solitude. Oui parce qu’autour de moi, je sens que les gens, beaucoup de gens, se sentent seuls, décalés, un peu incompris. C’est dommage.Et de douter autant, en voyant ça comme quelque chose de négatif, ça empêche d’avancer, de poser des actions, pour … essayer, voir, tenter.

Oui c’est ça, ‘on verra’.

Parce que de toute façon, on peut pas vraiment savoir. Mais dans nos têtes comme dans nos corps, un boomerang revient avec l’idée qu’il faut choisir ‘la bonne solution’. Alors que non, au fond, on le sait, il n’y a pas UNE bonne réponse, il y a NOTRE réponse. Ou plutôt NOS réponses. Je pense donc profondément qu’il faut oser. Oser essayer. Oser partager. Oser se tromper. Oser douter. Oser douter.

 

“Atteindre le doute du doute, c’est le commencement de la certitude.” , Léon Daudet

 

“Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout.” , Colette

 

“Il y a deux espèces de sots : ceux qui ne doutent de rien et ceux qui doutent de tout.”, Prince De Ligne

 

“Le doute est un hommage rendu à l’espoir.”, Lautréamont

 

“Plus on sait, plus on doute.”, Pie Ii

 

“Tout a été dit. Sans doute. Si les mots n’avaient changé de sens; et les sens, de mots.”, Jean Paulhan

 

“Les doutes, c’est ce que nous avons de plus intime.”, Albert Camus

 

“Le doute est le sel de l’esprit.”, Alain

 

“Doutons même du doute.”, Anatole France

No Comments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *