Papillon

Et puis un jour, le papillon se dépose…

Une volonté de créer à partir de pas grand chose inspira une occasion d’exploration sur le papier journal avec deux amies. Cette idée de transformer un bout de papier déchiré en poésie volante est venue de l’une d’elle, j’ai trouvé ça beau, j’ai espérer trouver une occasion de m’entourer de ces légers êtres inspirants. Et puis lors d’une entrevue, la métaphore est revenue  »un jour, le papillon se dépose ».

Ce matin, j’ai pris le journal dans l’idée de créer un texte, quelque chose autour des titres de mauvaises nouvelles.

Les idées se sont assemblées différemment. La poésie l’a remportée. Sur une musique volée à mon amoureux.

One Comment
  1. Tu es superbe, douée, tu joues bien ce que
    tu ressens avec tes papillons.

    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>